À la une

Prologue: « Mad » Max

Je sais maintenant qu’il faut fuir le bien. On ne peut que s’aider soi-même, et Dieu sait que j’ai besoin d’aide. Je terminerai mes missions : je ferai tomber Pharma et Dreyfus sera tué de ma main. Les Humanis tomberont. Le gouvernement ne m’aura pas. Et s’il se met dans mon chemin, que Dieu lui-même soit maudit. Mais ce que je ferai, je le ferai pour moi. Je prendrai mon temps, et mettrai tous les moyens à ma disposition pour parvenir à ces fins.

Novembre, (re)joke poche

Le temps passe vite et le travail continue! Cela s'applique vraiment dans tous les sens du terme! Alors voici le topo de ce mois qui est passé en coup de vent (joke poche...) et du prochain mois qui, ici à Trois-Rivières, reçoit sa première bordée de neige qui risque de rester sur les terrains (mais …

Continuer la lecture de Novembre, (re)joke poche

Épilogue: Mettre fin au Max

« Bienvenue et merci d’avoir pris le temps de nous rencontrer, Gabriel Sinclair. Je dis Gabriel… mais peut-être devrais-je plutôt vous appeler Max, L’Encéphale ou Pauline. Peut-être qu’il y a aussi d’autres noms qui nous ont échappés de l’époque où vous travailliez avec le crime organisé ou les groupes terroristes anarchistes? » Le ton est donné. À l’écran, Gabriel ne bronche pas. Il semble même étonnamment ravi, visiblement préparé à l’attaque frontale. « Heureux que vous abordiez la question. C’est peut-être difficile à imaginer pour… quelqu’un dans votre genre. »

Chapitre 23: Le chat & Schrödinger

« Crisse, c’est beau, j’abandonne! » se lamente Teflon en jetant sa manette à terre d’un air découragé, sous les rires de Tesla et d’Ariel. « T’es ben trop forte pour moi! J’peux pas croire que c’est la première fois que tu joues à ça… C’est autre chose que jouer contre Jim… » Sa voix se brise sur les derniers mots. Axel soupire, se frotte les yeux, vide d’un trait son soycaf brûlant et s’en ressert un autre dans la foulée. « Quand est-ce qu’on décrisse d’icitte? » demande-t-il brusquement. « J’en peux plus, moi! »

Chapitre 22: Pas de chicane dans mA CABane

« D’ailleurs, vous faites quoi quand un anarchiste meurt? » « On boit, on pleure, on fête. » « Pour les obsèques, je parle. On en a quatre à gérer, et probablement d’autres dans les prochains jours. » L’anarchiste sent l’écume lui mouiller le coin des lèvres. Il s’efforce de se calmer. « C’est différent pour tout le monde. » « Ça m’étonne. Les petits groupes d’agités qui s’accordent beaucoup d’importance, qui se voient comme des sauveurs ou whatever, s’imposent des croyances communes d’habitude. » Pogne pas les nerfs, pogne pas les nerfs. Tu vas trop parler si tu pognes les nerfs.

Chapitre 21: L’Assomption

Julia fronce les sourcils et réfléchit quelques secondes. « J’ai combien de temps pour trouver? » demande-t-elle. « Autant de temps qu’il faudra. Même des mois, même des années, si tu veux. » « Hmm… Ça sent le piège ça… mais d’accord. Toi, tu pars en mission, tu essaies de surveiller des trucs et de me les cacher. Moi, je cherche à découvrir tes secrets. Et on va voir qui gagne. Deal? » « Deal », répète Argos, un sourire dans la voix. Attends, attends, attends… Dans quoi je viens de m’embarquer, là?